Who’s that chick?

 


Processed with VSCO with m3 preset


Qui suis-je?

Moi c’est Laura, j’ai 23 ans et je viens tout juste de terminer ma vie étudiante à Bordeaux, ville où je suis née un certain mois d’août. Ayant une grand-mère en Espagne, j’ai tout le temps fait des allers-retours entre ces deux pays étant bébé, ce jusqu’à ce que mes parents décident de s’installer là-bas définitivement à mes 5 ou 6 ans. C’est donc à l’Alfàs del Pi que j’ai grandi avec ma famille et ma petite sœur. Petit village au sud du pays, entre montagne, soleil, coquillages et crustacés. Pas de quoi se plaindre si ce n’est les 1h (2h aller-retour) de trajet quotidien pour aller en cours avec un réveil à 6h et un retour à 19h, énorme drame de mon enfance.

Peu motivée par la majorité des cours, un peu (beaucoup trop) tête en l’air et souvent convoquée par mes professeurs, j’ai fini par faire un bac littéraire, à la suite de quoi j’ai quitté ma famille pour partir vivre en France solo en 2012 (oh god, I’m old). J’y ai commencé une licence LEA anglais-espagnol, spécialité communication, puis je me suis orientée vers un master « Langues, Affaires, Interculturalité ». J’ai fini mon cursus universitaire par un Master 2 : « Management d’événements nationaux et internationaux », toujours à Bordeaux.

Bon, de base je voulais être vétérinaire, mais ma non-passion pour les maths m’a vite fait décrocher, du coup je me contente de promener des chiens et de faire de petits soins dans des refuges animaliers dès que je peux, ça passe non? Je ramène aussi des tonnes de petites et grosses bêtes à la maison, au grand désespoir de mes parents qui hésitent à adopter un statut paysans en ferme agricole.

cropped-saim192111.jpg


A part mes amis les animaux, j’aime les gens gentils, les nuits d’été, voyager et découvrir de jolis endroits, la peinture (même si c’est pas encore du Léonard de Vinci, « qui peignait très bien assis »…) et j’aime beaucoup prendre des photos/vidéos. De nature assez nostalgique j’apprécie le fait d’avoir accès à certains souvenirs sous ces formats là et pouvoir m’y plonger des années après. Je trouve que certains clichés peuvent transmettre énormément de choses et de sentiments différents, je trouve ça plutôt fascinant. En voyage, j’adore faire des portraits de personnes qui m’inspirent par ce qu’elles dégagent, et sans leur demander de poser de manière explicite j’essaye de capturer des moments qui restent naturels (avec leur accord). Et qu’est-ce qu’ils sont beaux ces gens !

Bref, assez de « j’aime, j’aime, j’aime », revenons à nos moutons ladies and gentlemen. Pour valider mon Master 2 il fallait que je fasse un stage de six mois, de préférence à l’étranger. Je suis donc partie en Afrique, au Togo plus précisément, pour réaliser ce petit bout de chemin qui allait me conduire sur la voie sinueuse de la vie professionnelle, mais je vous expliquerai comment je me suis retrouvée là-bas plus tard.

17492563_10212334515820724_8334224569060861061_o


Projets futurs

Rentrée en France depuis trois mois et toujours pas rassasiée de découverte, je travaille en restauration le temps de me faire des petits sous afin de partir vers de nouveaux horizons. Je ne ressens pas l’envie de me poser tout de suite, de trouver un CDI en rapport avec mes études et de me lancer dans la routine « métro, boulot, dodo » avec un copain fixe et un chat fixe. Ça viendra peut être avec le temps mais pour l’instant it’s a NO. (En plus les mecs c’est chiant et les chats ça griffe les canapés donc c’est réglé).

Ma nouvelle destination sera donc la Nouvelle-Zélande pour mars 2018. J’y vais dans l’optique de découvrir une culture nouvelle, en étant plus proche de la nature tout en travaillant sur place de façon nomade. Dans l’idéal, je souhaite partir pour une durée d’environ deux ans en faisant pas mal d’autres pays du coin. Je pars sans trop rien prévoir, j’ai l’intention de vivre un peu au jour le jour avec mon sac à dos, de profiter de tout ce que je peux et de chaque expérience sans me fixer de projet tout tracé. Je me dis que tout peut arriver, la vie est faite de tellement de rebondissements que chaque situation, difficulté, opportunité ou rencontre me fera prendre des décisions et faire des choses que je n’avais pas prévues donc je laisse le temps décider à ma place.

Peut-être que ça se passera mal et que je rentrerai plus vite que prévu, peut-être que dans deux mois je déciderai finalement de ne pas partir, ou peut-être bien que la France ne me verra finalement plus du tout… qui sait? Le fait est que je ne me vois pas vraiment faire ma vie ici, je pense de plus en plus à m’installer définitivement dans un de ces pays bien lointain où je me sentirai un peu plus libre et proche des choses plus basiques qui me rendent heureuse. J’aimerais monter des projets qui me tiennent à cœur, aider des gens à ma façon et juste faire ce que je veux lorsque j’en ai envie. C’est sans doute naïf, voir utopique pour certains mais je pense que mon séjour en Afrique a totalement changé ma vision de la « vie » dans son sens large il m’a donné envie de voir autre chose.

Quand je vois ces gens courir dans tous les sens pour enrichir quelqu’un qui va dicter le rythme de leur vie pendant 60 ans, passer des journées entières assis face à un écran pour rembourser la voiture qui leur permet d’aller travailler (coucou Orelsan), et rentrer dans une routine qui les transforme en individus nerveux, tristes et plein de regrets je me dis qu’il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. J’admire ces gens car je suis personnellement incapable de le faire. Si je ne fais pas quelque chose avec passion j’ai une capacité de concentration de deux minutes et je serais très certainement une très mauvaise recrue, tout comme j’ai pu être une mauvaise élève, mais je me dis qu’il ne peut pas y avoir que ça, la vie c’est pas que ça.

Alors oui, il faut penser à la retraite, et patati et patata…c’est ce qu’on me dit souvent, mais bordel, j’ai pas envie d’attendre le moment où je serai toute flétrie et fatiguée pour commencer à profiter de la vie, ça n’a d’ailleurs aucun sens.

.

Du coup j’ai décidé que j’allais commencer maintenant,

Je te raconte un peu et tu viens avec moi?

Capture d_écran (16)Copie de Le ptit BON

Publicités